Reptiles, satanisme et politique : deux articles sur les théories du complot

Pancarte dans une manifestation : "Du de really need another reptilian shape-shifter as president?"

L’actualité n’est pas des plus folichonnes, mais ça ne m’empêche pas d’y réfléchir. Voici deux articles qui se penchent sur un phénomène hélas très présent, le complotisme.

L’un est tout récent : « Chassez la vérité, mettez n’importe quoi à la place », sur le site Résistance aux extrémismes, et explore l’utilisation politique des théories du complot, avec l’exemple des USA mais aussi de notre pays. Ce n’est pas joli, joli.

D’autre part, « Quand la fiction inspire les théories du complot » est désormais en ligne, après être paru en juillet 2021 dans le n°337 de la revue Science & Pseudo-sciences. Je suis assez contente de celui-ci, et pas juste parce que j’avance une théorie inédite à propos de QAnon : c’est tout le phénomène de recyclage de la fiction populaire en théories du complot qui est fascinant. Lovecraft, X-Files, The Devil Rides Out… Autant d’aliments pour une vision du monde angoissante, mais aussi addictive comme une série Netflix. Et qui les alimentera en retour. Qui des deux est l’œuf, et la poule ?

(Également sur mon Substack.)

3 réponses à “Reptiles, satanisme et politique : deux articles sur les théories du complot

  1. Sujet qui m’intéresse aussi au premier chef, surtout en ce moment. Mais moi, je verrais ça sous l’angle du storytelling :
    – les journalistes ont des techniques d’écriture propres pour accrocher le lecteur, mais visent à raconter une histoire, même si là, les faits doivent être vérifiés (valables aussi bien pour la presse écrite que pour la télé, car il faut bien écrire quelque chose pour que ça apparaisse sur le prompteur)
    – les hommes politiques utilisent le storytelling pour faire passer leurs messages
    – les réseaux sociaux jouent sur une forme de storytelling, les statuts Facebook ou Twitter, par exemple
    – et effectivement, les romanciers peuvent s’inspirer de faits d’actualité les plus réalistes possible pour attirer le lecteur, en particulier de Thriller: Pandemia, de Franck Thilliez, sorti en 2015, prévoyait déjà cette pandémie avant qu’elle nous arrive, et le fait que l’auteur se soit bien documenté ne faisait que la rendre plus réaliste
    Du coup, la question de la limite de la réalité et de la fiction ne cesse de se poser pour les gens, avec tout ce storytelling. Le fait de raconter des histoires a toujours existé, mais on n’a jamais eu autant de puissance pour les répandre au niveau individuel.
    Il est intéressant de constater que les techniques de propagande conspirationnistes sont les mêmes pour le « grand mensonge » au sujet de l’élection de Biden que les techniques utilisées en France pour nier ou amoindrir l’importance du covid. Les groupes qui relaient ces informations, tels Newsmax, ne se contentent pas de parler politique mais mentent aussi au sujet des vaccins. Et en France, des hommes politiques tels Florian Philippot relaient ces messages.

  2. Et après lecture de ton article, autre chose qui a pu influencer la popularité de la théorie des reptiliens au pouvoir: la série V, les visiteurs

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s