À propos

Irène DELSE est l’auteure du roman L’Héritier du tigre (le Navire en Pleine Ville éditeur, 2006) ainsi que d’un recueil, La Faim et autres nouvelles (Lulu, 2007, et Babelpocket, 2008).

On peut également télécharger gratuitement plusieurs nouvelles sur Feedbooks.


Contribuez - Flattr this

Pour me contacter, merci d’utiliser cette adresse électronique :

irenedelse <chez> gmail.com

(En remplaçant <chez> par une arobase, évidemment.)

* * *

Ce blogue est hébergé sur la plate-forme gratuite WordPress.com, un produit de Auttomatic Inc.

Les textes et autres documents publiés sur ce blogue sont, sauf indications du contraire, l’œuvre d’Irène Delse. Ils sont publiés sous la licence Creative Commons 3.0 BY-NC-SA, c’est-à-dire que tout un chacun est libre de les reproduire à condition de respecter 3 conditions:

  • indiquer le nom de l’auteur (si possible avec lien vers le billet d’origine);
  • ne pas en faire d’exploitation commerciale;
  • et enfin, que les œuvres dérivées soient publiées aux mêmes conditions.

* * *

Concernant les commentaires: chaque commentaire ici est l’œuvre de son auteur, qui est responsable des propos énoncés. Je signale enfin que les commentaires sont inclus dans le cadre de la licence Creative Commons mentionnée ci-dessus.

Précisons que vis-à-vis de la loi, je suis l’éditrice du blogue, en plus d’être l’auteure des billets et de certains commentaires. Cela ne me donne pas le droit de m’approprier vos commentaires, dont vous restez auteurs, le droit moral sur les œuvres de l’esprit étant inaliénable; c’est juste le cadre juridique dans lequel sont publiés les textes du blogue, commentaires aussi bien que billets. (Par exemple, si quelqu’un reproduit un commentaire, il faudra en citer l’auteur, c’est-à-dire vous.)

Conseil: si vous avez des doutes, merci de commencer par lire le texte de la licence CC utilisée pour savoir exactement de quoi il retourne.

* * *

Oh, et à propos…

Le titre de ce blogue, «L’Extérieur de l’Asile», est tiré d’un roman de Douglas Adams (pour ceux qui veulent tout savoir: c’est Salut et encore merci pour le poisson, le quatrième de la série dite du «Routard galactique», alias H2G2) où un personnage appelle sa maison «l’extérieur de l’asile», d’ailleurs organisée de façon à ce que le papier peint soit à l’extérieur et les briques à l’intérieur..

Pourquoi? Mais, c’est bien simple: avec un asile, les aliénés sont à l’intérieur, et les gens sensés à l’extérieur. La demeure de l’individu sensé est donc, logiquement, à l’extérieur de l’asile.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s