Un front républicain avec l’UMP, aujourd’hui? Vous voulez rire…

J’ai de la chance d’habiter dans un coin où la question d’un théorique « front républicain » ne se pose pas. (Quelque part entre la Goutte d’Or et Boboland, si vous voyez ce que je veux dire.)

photo: "Chaine", par Marcel.c, licence libre

J’ai voté la semaine dernière pour un député socialiste sortant dont j’apprécie le travail, et qui est arrivé en tête au premier tour. Mais même si j’avais eu la poisse extrême de me trouver dans un coin où le choix portait seulement entre un candidat FN et un UMP bon teint…

Eh bien dans ce cas, il est probable que je voterais blanc. Ou irais pêcher à la ligne. (Virtuellement, je n’ai aucune intention de faire mal aux poissons juste pour m’amuser.)

Car, j’en suis bien désolée, Mme Aubry, mais vu la dérive lepéno-compatible du parti sarkozien, il serait difficile de voter pour eux « pour faire barrage à l’extrême-droite »…  À quoi bon « faire battre » l’un des membres de la smala Le Pen et leurs copains, si c’est pour faire entrer leurs idées et leurs méthodes au Parlement?

Autant laisser le plus grand parti d’extrême-droite française assumer son évolution.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s