Le dernier G. R. R. Martin fuité sur Amazon.de: vraiment une erreur?

Aubaine pour les uns, sale coup pour les autres: A Dance With Dragons, le tant attendu tome cinq (1) du Trône de Fer de George R. R. Martin s’est retrouvé pendant quelques heures en vente sur le site de la filiale allemande d’Amazon. Shocking!

Couverture de "A Dance With Dragons", George R. R. Martin

Mais avant l’heure, c’est pas l’heure. Lancement planétaire simultané oblige, la webrairie a dû prestement retirer le titre, tandis que « G. R. R. M. » se fâchait tout rouge.

Cela dit…

On apprend incidemment dans l’article d’ActuaLitté que ce n’est pas la première fois qu’Amazon.de fait des coups de ce genre. Déjà avec une version non définitive d’un autre bouquin très attendu, futur best-seller assuré, par une certaine Stephenie Meyer, si vous voyez ce que je veux dire. De plus, tenez vous bien, on murmure ici et là sur le Net que d’autres sites européens qui vendent en ligne des livres anglophones en font autant. Et pas par erreur, mais de façon systématique.

Cette dernière allégation est tout sauf gratuite. J’ai un exemple précis en tête: celui de la romancière américaine de SF et fantasy C. J. Cherryh, qui est bien moins célèbre que Martin, mais n’en a pas moins un solide contingent de fans plus ou moins disséminés sur la planète. Y compris un certain nombre d’Européens qui lisent fort bien l’anglais et ne veulent pas attendre les (éventuelles, hélas) traductions — et qui donc commandent les bouquins en ligne dès leur sortie aux USA… ou même avant, grâce à la magie des pré-commandes.

"Betrayer", by C. J. Cherryh, available at The Book Depository

Comment je le sais? Facile. Les forums de fans se repassent les adresses de « bons » sites auxquels commander les livres de leurs auteurs favoris, en comparant prix, vitesse de livraison et autres détails pratiques. Dans le cas de Cherryh et du forum Shejidan, c’est ainsi que l’on découvre la saga de l’un de ces fans, domiciliés en Suède cette fois, qui reçoit quasi-systématiquement les bouquins quelques jours avant leur date de sortie officielle aux USA…

Eh oui. Pour rendre l’édition papier disponible à la même date dans de nombreux pays différents, les éditeurs doivent au préalable expédier des stocks physique quelques mois ou semaines à l’avance. D’où, pour les webrairies locales la tentation de dégainer plus vite que le mastodonte Amazon.com.

Si les enjeux économiques ne sont pas très gros (marché local modeste à l’échelle des USA, auteur n’ayant pas la stature d’un best-seller international…), cela peut passer inaperçu quasi-indéfiniment.

Qu’en pense-t-on outre-Atlantique? Auteurs et éditeurs réagissent… de différentes façons. Qui dépend beaucoup évidemment de la question économique, mais aussi de leurs relations avec les fans.

Dans le cas précis de C. J. Cherryh, là encore, le forum apporte la réponse: l’auteure (et sa maison d’édition) ferment les yeux tant que ces sorties prématurées restent dans des proportions modestes. (Dans ce cas, limitées à l’Europe du Nord ou à peu près.) Mieux encore, comme certains membres du forum ont des contacts personnels avec Cherryh (soit lors de conventions de SF, soit parce qu’ils sont voisins ou amis), l’auteure a donné sa tacite approbation à une coutume bien particulière sur Shejidan: la publication en mini-feuilleton du début du roman, quelques lignes à la fois, jusqu’à la moitié du premier chapitre environ.

Cela, encore une fois, avant que le livre soit seulement disponible à l’expédition sur Amazon US…

Si on y regarde de près, c’est tout bénéfice pour l’auteure autant que pour les lecteurs. Non seulement cela tient en haleine tous ceux des fans qui ne vivent pas en Suède ou à proximité, mais cela fait au livre de la publicité gratuite en permettant aux lecteurs potentiels non encore initiés à la prose de Cherryh de s’en faire une idée — et d’avoir envie de connaître la suite!

Comment on appelle ça, déjà, dans le business? Ah, oui, une stratégie gagnant-gagnant!

____

(1) N.B. En édition originale. Le saucissonnage des volumes de la traduction française est de la stricte responsabilité des éditions Pygmalion.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s