DRM et droits des consommateurs

On n’achète pas un livrel, une chanson ou un jeu « protégés », on ne fait que les louer. Les militants anti-DRM le répètent depuis longtemps et des éditeurs, de plus en plus nombreux, entendent le message. Voir l’article d’ActuaLitté sur l’éditeur de guides de jeux KillerGuides, d’après PRWeb [en].

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s