Archives quotidiennes : 6 septembre 2010

Les drôles d’amis de Riposte Laïque

Le 4 septembre, Riposte Laïque, autoproclamé défenseur des valeurs républicaines, n’a pas manifesté contre le racisme avec la Ligue des Droits de l’Homme… mais a participé à un raout du Bloc identitaire.

(Qui a d’ailleurs fait un flop. Tiens donc.)

De gauche, Riposte Laïque (comme ils prétendent l’être)? Tendance Doriot, oui! Ce n’est plus «égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d’origine, de race ou de religion» (cf. notre Constitution), mais primauté à un fantasmatique «peuple français» qui n’est plus identifié aux travailleurs, mais à une ethnie. Pour ne pas dire un Volk.

En fait de valeurs républicaines, ils confondent laïcité et nationalisme! Et oublient que la fameuse «identité nationale» n’est qu’une autre forme de communautarisme, blanc et hexagonal, celui-là…

Pour passer sous les fourches caudines de leur version très spéciale de la laïcité, il faut absolument porter aux nues le vin et le saucisson (végétariens, alcooliques anonymes, tant pis pour vous!) et s’envelopper dans le drapeau bleu-blanc-rouge. Et pas question de critiquer d’autres problèmes que ceux de l’islam! Faire remarquer la persistance de formes de misogynie chez les gens bien de chez nous, ou l’intolérance de certains catholiques, c’est faire le jeu de l’ennemi idéologique, forcément…

Cela dit, je leur souhaite bien du plaisir, à RL, s’ils comptent entrer en concubinage prolongé avec les  identitaires, plutôt branchés terroirs. Le jacobinisme, ce n’est pas vraiment leur bolée de cidre! Et eux préfèrent les coiffes régionales traditionnelles au trop révolutionnaire bonnet phrygien.

Mille Saisons réédite ma nouvelle «Cause perdue» — en numérique

Bonne nouvelle (sans jeu de mots) pour les amateurs francophones de fantasy et de lectures numériques: depuis le 1er septembre, les éditions Mille Saisons proposent des nouvelles à télécharger au format PDF, sans DRM et au prix unitaire de 2,00 € désormais 1,00 €.

Et parmi celles-ci, ma nouvelle de 2007, «Cause perdue», précédemment publiée dans l’anthologie Solstice 1: Facettes d’Imaginaire, aux mêmes éditions Mille Saisons, dont les 200 exemplaires imprimés sont désormais épuisés. Si vous l’aviez manqué, c’est l’occasion de réparer ça! Il y a sept titres réédités parmi les nouvelles qui composaient de cette anthologie.

Mieux: jusqu’au 15 septembre, Mille Saisons a décidé d’offrir l’une de ces nouvelles gratis, au choix, à toute personne qui achèterait un livre auprès de leur boutique en ligne.

Je me suis laissée dire que c’était là une expérience, histoire de tester l’appétit du public pour ce genre de produit… À suivre, donc.

P.S. Je réponds en commentaire à Béranger, qui fait remarquer que cette «Cause perdue», comme plusieurs de mes nouvelles, est disponible gratuitement sur Feedbooks. Juste. Je n’y pensais plus, et il a raison de le rappeler. Mais que cela n’empêche pas, si on a aimé ces nouvelles, de manifester l’approbation en mettant quelques sous dans l’escarcelle de l’auteure et de l’éditeur… 😉

P.P.S. Et selon l’éditrice (cf. commentaire du 12/09/10), l’opération «une nouvelle gratuite pour un roman acheté» pourrait se prolonger. Excellente idée.