Le Sarkozysme, ou la xénophobie d’une élite

L’historienne Annette Wieviorka, connue pour ses travaux sur Auschwitz et le nazisme, dans un entretien à Rue89:

La différence tiendrait au fait que l’élite politique s’en empare davantage aujourd’hui?

Certainement. Une certaine élite formule davantage ce contenu xénophobe. Par exemple par les appels à la stigmatisation d’une population entière, comme ce fut le cas avec les Roms. Mais attention: on n’a pas affaire à une idéologie très structurée, très mature!

D’une certaine façon, c’est encourageant, cette «immaturité». On n’a pas affaire à véritable État fasciste ni à un système de racisme institutionnalisé. Juste de quoi diviser encore un peu plus la nation et bien y attiser la haine…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s