Heureusement qu’il y a des logiciels libres…

J’ai déjà expliqué comment je jouais parfois les Docteur Micro pour ma chère famille, où à peu près tout le monde sauf deux personnes (l’auteure de ces lignes incluse) ne font clairement pas partie de la catégorie geek.

Ce qui rend les choses assez délicates, c’est que nous sommes loin d’avoir un parc informatique homogène. Je parle d’une famille assez étendue, composée et recomposée, avec différentes classes d’âges, des couples, des célibataires, des parents et des enfants… Certains ont plus ou moins de facilité avec l’outil informatique que d’autres, mais tous en ont définitivement besoin pour leur travail ou leurs études. Sans parler de la vie courante: envoyer des courriels, partager des photos, chercher un billet de train ou d’avion, trouver son chemin sur Google Street View – ou suivre les dernières séries sur Megavideo. C’est encore légal! Hé oui, madame Hadopi.

Certains sont restés sous Windows XP, d’autres ont franchi le cap de Vista, voire de Windows 7, selon la date d’acquisition de l’ordinateur. Il y a un petit camp résolument pro-Macintosh… Et puis il y a mon Linux et moi!

Bah, oui, I ♥Ubuntu🙂

Résultat, quand je dois intervenir sur l’ordi de quelqu’un d’autre, il faut s’adapter à un autre système d’exploitation et à d’autres habitudes de travail.

Heureusement, les logiciels sont souvent les mêmes. Et pour cause: j’ai contaminé – ahem, converti – la plupart des ordinateurs de la famille avec divers logiciels libres! À commencer par les produits phares de Mozilla, Firefox (navigation internet) et Thunderbird (courrier électronique). Pour des raisons de sécurité, mais aussi de très bon rapport efficacité/facilité d’emploi.

Et ce n’est pas tout. Comme Microsoft Office n’est pas à la portée de toutes les bourses, j’ai poussé à l’acclimatation d’OpenOffice sur les ordis familiaux. Et puis à celle de VLC Media Player pour la musique et vidéo, parce que ça lit tous les formats. Et les DVD de toutes les régions. (Ah, mais!)

Ainsi, quand on me demande: «S’il te plaît, comment faire pour récupérer mes mails en changeant de PC» ou «Pourquoi ça ne marche pas si je fais tel truc», je peux répondre à distance, en testant sur ma propre machine, les réglages nécessaires.

Enfin, presque toujours. Mais c’est quand même nettement plus pratique que de devoir me déplacer. Ou réapprendre du tout au tout.

Une réponse à “Heureusement qu’il y a des logiciels libres…

  1. Tu as bien de la chance d’avoir pu intégrer des logiciels libres dans les ordinateurs de tes proches.
    Je gère moi aussi un peu tous les ordinateurs d’un peu tout le monde autour de moi, et quand il y a un problème, je suis le premier qu’on appelle, mais dès qu’il s’agit de suivre un conseils, il n’y a plus personne !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s