L’internationale des fachos se porte bien, merci

Si vous croyez encore que la hiérarchie du FN a la volonté de défendre une quelconque «identité nationale» franco-française, vous avez été bien eus. C’est un parti des plus internationalistes, en fait!

Les amitiés et références du deuxième parti français d’extrême-droite (ces jours-ci, l’UMP est le numéro un, désolée, mais faut pas se voiler la face, hein…) constituent un intéressant gotha du fachisme mondial: ultra-nationalistes flamands, néo-nazis autrichiens, extrême-droite japonaise (celle-là même qui organise tous les ans un pèlerinage au Yasukuni, symbole du passé militariste de l’Empire, et qui abrite la tombe de criminels de guerre de l’Axe – cette année, Le Pen et Gollnisch sont du voyage, quelle délicate attention), British National Front (abonné aux défaites électorales, comme quoi les Anglais ont peut-être quelque chose à nous apprendre) et même la famille de Sadam Hussein.

Plus de détails sur le blogue Droites extrêmes, tenu par deux journalistes du Monde, Abel Mestre et Caroline Monnot.

Le niveau de foutage de gueule dans les discours officiels du FN en ce moment est assez élevé pour dépasser deux ou trois Everest. «Patriotes de tous les pays, unissez-vous», vraiment? Vraiment? S’il y a une chose que l’on peut retenir de 5000 années d’histoire connue, c’est que les nations ne mettent jamais si bien d’accord que pour se faire la guerre…

2 réponses à “L’internationale des fachos se porte bien, merci

  1. Balle de 2012

    On ne comprendra jamais rien à nos mythomanies, si on ne fait pas appel à la mythologie.
    La réalité est un poison. Le remède c’est l’imagination.
    Nous sommes toujours déjà en 2012 et au lieu de confier notre destin aux mêmes pantins, on va faire appel à un seul et unique électeur :
    Le président de la République actuel pour désigner lui-même son successeur.
    Il y aura trois prétendantes au trône, trois déesses pour convaincre son altesse.
    Héra : déesse de la puissance
    Athéna : déesse de l’intelligence
    Et Aphrodite : déesse de la délivrance.
    On aura droit grâce à la bonne volonté de notre Roi à un débat télévisé entre les trois, diffusé en direct sur tous les continents.
    Le moment venu, chacune revêtue de ses plus beaux atours va laisser tomber son masque et montrer son vrai visage pour dispenser sa majesté de tout vilain discours.
    Héra, c’est Martine.
    Athéna, c’est Marine.
    Et Aphrodite c’est Marianne sous les traits de Jean-François Kahn.
    Et après avoir longuement médité sur l’avenir qui attend les français, notre président se lève, et au lieu de trancher, décide de se retrancher… déchire sa pièce d’identité et renonce une fois pour toutes à sa nationalité !

    (lien supprimé)
    Irène: Ce commentaire est déjà limite hors sujet, merci de ne pas rajouter du spam.

  2. Pingback: Revue de blogs de filles « Les coulisses de Sarkofrance

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s