Archives quotidiennes : 16 avril 2010

La fête à l’édition : Claude Durand se livre

Un grand éditeur, Claude Durand (ancien patron de Fayard), se livre face à la caméra de Judith Bernard et Hubert Artus, pour l’émission D@ns le texte :

(Signalé par Guy Birenbaum, qui est également éditeur. Paroles d’orfèvre ?)

À propos d’un volcan

Eyjafjöll ? Eyjafjallajökull ? Mais comment donc s’appelle ce volcan islandais qui cause des ravages dans le ciel européen ? Les médias français vasouillent un peu.

(On notera la prudence du Monde et de DailyMotion, qui se gardent bien de citer le nom du fameux volcan…)

La réponse, que j’ai trouvée dans Wikipédia, est pourtant simple : les deux !

L’Eyjafjöll, également nommé Eyafjalla, est un volcan d’Islande recouvert par l’Eyjafjallajökull, une calotte glaciaire. Par métonymie, Eyjafjallajökull désigne tout aussi bien le volcan que le glacier qui le recouvre.

L’article cite sa source, le Global Volcanism Program, qui donne entre autre la liste des volcans du globe avec leurs divers noms et caractéristiques.

Et l’Eyjafjallajökull, dans tout ça ? À la fois nom du glacier et du volcan, le mot signifie littéralement « le glacier (jökull) de la montagne des montagnes (fjall) de l’île des îles (ey) ». Allez vérifier sur Google Traduction, si vous voulez : l’islandais est disponible. (Hélas, prononciation non garantie.)

La région de l’Eyjafjöll, pour ceux que cela intéresse, a aussi son site Internet, Eyjafjoll.is (en islandais, anglais et allemand).

Un peu de tourisme volcanique, pour renflouer l’Islande en devises ?

  • P.S. Le blogue en anglais Language Log signale qu’en islandais, fjalla (prononcer « fyatla ») est le génitif de fjöll qui signifie montagnes, au pluriel. Et eyja est le génitif d’eyjar, qui est le pluriel d’ey (île). Donc le nom du glacier (et du volcan) signifie « glacier des montagnes des îles ». Et il s’agit bien d’un massif montagneux (et volcanique) couvert d’un glacier et situé près d’un groupe d’îles, les Vestmannaeyjar.

Quantum joke

As told by James Sweet in the comments to P.Z. Myers’ blog Pharyngula:

A Higgs boson walks into a Catholic church and tries to take Communion. The priest says, « I’m sorry, you haven’t been baptized, you’ll have to leave. » The Higgs boson replies, « But you can’t have Mass without me! »

Feel free to laugh like a drunken hyena.